Le savez-vous ?

Plus 10% du chiffre d’affaire d’une entreprise est dépensé pour la production et la gestion des documents.

Plus de 50% du temps de travail d’un cadre est consacré à la rédaction.

La quantité et la qualité des documents produits annuellement par une entreprise influent directement sur ses performances économiques. Les coûts directs de production sont connus, les coûts indirects le sont moins.

 

Des coûts indirects élevés mais cachés

Une brochure marketing où les  éléments vendeurs ne sont pas mis en valeur,

Des courriers comportant régulièrement quelques fautes,

Des propositions commerciales qui échouent par une argumentation maladroite plus que par une véritable incapacité technique de l’entreprise,

Des clients qui ne profitent pas de toutes les fonctions des produits à cause d’une documentation pas claire,

Une note de service imprécise qui crée un dysfonctionnement passager,

Etc..

Les défauts de communication écrite, même s’ils ne sont pas souvent chiffrés par l’entreprise, ont des coûts socio-économiques élevés et peuvent ternir l’image de la société. Ils peuvent être réduits facilement en améliorant la rédaction et la présentation des documents.